jeudi 15 juin 2017

Parution : Les faïenceries de Rambervillers et de Moyen


Claude Guyot

Avec la collaboration de Charles Kraemer

Collectionneur érudit, soucieux de trouver des réponses à ses questions quant à l’origine des faïences, Claude Guyot a abondamment fouillé la bibliographie. Surtout, il a élaboré une méthodologie, testée sur les productions de la grande faïencerie d’Epinal, pour construire des séries de pièces strictement de même forme et progresse encore dans la connaissance de cette industrie, de ses savoir-faire et des hommes qui en furent les acteurs et qui ont participé à la renommée des faïenceries de l’Est de la France.

Celle de Rambervillers, la plus importante des Vosges, appartient à cette grande famille. Ses productions, qui n’ont rien à envier à ses voisines, sont généralement de belle qualité, surtout l’émail, et présentent des caractéristiques communes aux deux modes de cuisson habituels pour la faïence. En grand feu, elles offrent une gamme de décors sur tous les thèmes courants pour l’époque : coqs, maisons, oiseaux, fleurs, etc. alors qu’en réverbère, ce sont plutôt des personnages, des chinois jouant de la musique ou se promenant dans un char tiré par un papillon qui participent de l’ornementation. Dans les deux cas, les décors ont pu être mis en parallèle avec ceux des autres fabriques pour mieux ce qui le différenciait.

Conscient d’avoir bouleversé un ordre depuis longtemps établi, Claude Guyot veut, par ce livre rendre hommage à tous ceux qui, par leur recherche, ont contribué à sa curiosité. Leurs travaux réalisés en toute bonne foi, qui ont été utilisés par les collectionneurs, restent des jalons forts dans l’histoire de ces recherches sur les manufactures de faïences et sur leurs productions. Mais il y a encore beaucoup à faire.

En savoir plus

Acheter : 40 € (port compris)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire